J'ai acquis les disquettes où se trouvent les quelques fichiers constituant Le Seigneur des Ruines au cours d'un déménagement en 2015, dans une maison de la rue des Abeilles, à Sarreguemines (57), où vivent mes parents – et un personnage du jeu, comme je le détaillerai plus tard. Cette maison, qu'il fallait débarrasser après le décès de son occupant, n'était pas entièrement vide ; il y restait quelques cartons moisis à la cave, et deux ou trois meubles dont Emmaüs n'avait sans doute pas voulu. L'un de ces meubles, un vieux bureau, contenait le bric-à-brac que l'on est en droit d'attendre mais aussi une pile de vieux TILT et une boîte en cartons contenant des disquettes pour Amstrad CPC ainsi que pour compatible PC, et enfin une pochette cartonnée contenant des notes diverses et variées, sur des feuilles de bloc-note. J'avais empoché tout cela, un peu pour le principe, et sans curiosité dévorante pour le contenu des disquettes. Je me disais sans doute qu'après autant d'années, elles étaient probablement illisibles.

Download

Download NowName your own price

Click download now to get access to the following files:

Stéphane F. - Le Seigneur des Ruines.pdf 13 MB

Comments

Log in with itch.io to leave a comment.

Merci pour ce texte, je ne fais que commencer mais cela semble très intéressant !

Merci à vous !

Est ce qu'il y aura une publication par la suite du texte complet que vous avez récupéré, ou qui sait avez vous pour projet d'écrire les morceaux manquant afin d'en faire un LDVELH à part entière ?

Bon, je vois que ce n'est pas clair et je n'ai pas envie de monter un mytho en dehors de ce PDF, donc : je SUIS l'auteur de tous les textes dans ce mémoire. Tout cela relève de la fiction. Donc tout est possible... Je n'écrirai sans doute jamais le reste du jeu "Le Seigneur des Ruines", mais j'envisage tout-à-fait d'enrichir son commentaire, d'autres axes de lecture, d'autres exemples de séquences, etc.

Je n'en suis qu'à la page 44 du pdf, mais en effet je ne comprenais plus. D'après ce que j'ai compris du récit, au début il est mentionné que les notes étaient trouvées parmi les affaires de votre père (il me semble) et j'ai donc assimilé qu'elles lui appartenaient. Mais plus j'avance dans la lecture moins je comprends car les souvenirs sont ceux d'un adulte aujourd'hui ayant retrouvé les notes qu'il avait écrit plus jeune. Merci d'avoir précisé, c'est plus clair :).

C'est assez drôle car je suis TRES proche de beaucoup de vos remarques, sur la bibliohèque municipale en particulier, mais pas que.

Non, pas pas parmi les affaires de mon père. Parmi les affaires d'une personne décédée dont il fallait vider la maison. Ayant vécu dans la même rue que mes parents, oui :)